Une femme à l'hôpital avec un casque de réalité virtuelle

À l’ICM-Val d’Aurelle de Montpellier, on teste la “chimio” sous réalité virtuelle

Pour faire baisser l’anxiété des patients, les médecins proposent la visite de l’Aven d’Orgnac.
Peut-on faire baisser l’anxiété des patients en chimiothérapie en les emmenant visiter les trésors du patrimoine régional depuis l’hôpital ? L’ICM-Val d’Aurelle tente l’expérience depuis un mois.
Vendredi 6 septembre, masque de réalité virtuelle sur la tête, casque vissé aux oreilles, un Biterrois soigné pour un cancer avec des métastases sur le foie plonge avec curiosité dans les entrailles de la terre, à la découverte de l’Aven d’Orgnac, en Ardèche. Le programme d’une dizaine de minutes a été mis au point par la société montpelliéraine Cayceo, à la demande de l’ICM-Val d’Aurelle. Il en sort enthousiaste : "Je n’ai plus pensé que j’étais à l’hôpital, j’étais ailleurs, c’est une excellente thérapie", salue-t-il [...]

Auteur : Jean Michel Mart. Source : Midi Libre. Publié le 16/09/19

Seuls les lecteurs abonnés au Midi Libre pourront visualiser l'intégralité de l'article.